Avant de partir en vacances, nombreux sont les automobilistes de Mayenne à vouloir changer de plaque d'immatriculation. Les garages sont d'ailleurs débordés. Quelle en est la raison ?
Mayenne : pourquoi les habitants changent-ils leur plaque d'immatriculation ?IllusttationAFP

Un comportement étonnant. Les garages de Mayenne croulent sous les demandes de changements de plaque d’immatriculation. Les habitants souhaitent en effet cacher leur origine avant de partir en vacances. En cause, la recrudescence des cas de Covid-19 dans le département. Les automobilistes craignent en effet que le numéro 53 leur porte préjudice, révèle Ouest France.

"La Mayenne a une mauvaise image depuis, et les gens ont peur que leur voiture soit dégradée quand ils partent en vacances", indique un garagiste au quotidien régional. Ses clients lui demandent ainsi de remplacer ce chiffre par "n'importe quel autre département". Les professionnels n’avaient "jamais vu ça".

Un centre Feu Vert du département compte déjà 20 à 30 clients la semaine dernière, pour ce motif.

Changement de plaque d’immatriculation : crainte du vandalisme

Les dégradations dues à une plaque d’immatriculation "non locale" ne sont pas un phénomène récent. Toutefois, la pandémie du nouveau coronavirus est-elle susceptible d’aggraver ce vandalisme "gratuit" ? Plusieurs véhicules immatriculés hors des Côtes-d’Armor ont été abîmés fin mars à Penvénan, Trévou-Tréguignec et Plougrescant, rapporte La Voix du Nord.

Voici ce qu’avait confié la compagnie de Lannion à l’AFP, lors des faits. "C ’est vraisemblablement lié au coronavirus, il s’agit probablement de représailles envers une population qui est arrivée la semaine dernière, notamment de région parisienne, dans leur résidence secondaire sur des communes littorales de Bretagne pour se confiner".

Telle est la raison pour laquelle les habitants de Mayenne s’inquiètent. D'autant que des bruits circulent...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : PV : la technique farfelue des Marseillais pour y échapper

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.