Lors de la souscription d’un PTZ, pour prêt à taux zéro, il est obligatoire de prendre une assurance prêt immobilier complémentaire. Cette assurance emprunteur vise à protéger la banque et le particulier en cas d’incapacité de remboursement.

Assurance prêt immobilier lors d’un PTZ: que faut-il savoir?

Le PTZ est un prêt immobilier complémentaire d'un prêt principal puisqu'il peut financer au maximum 40% du coût de l'opération. Ce prêt aidé est accordé par la banque en fonction de la nature du bien acheté (localisation, état, etc.), des ressources du foyer et de sa composition. Avec ce prêt à taux zéro, l'emprunteur n'a aucun intérêt à rembourser à la banque. Il devra cependant l'assurer, tout comme le prêt immobilier principal. Le but de l'assurance emprunteur est de protéger l'acheteur en cas d'accident, de décès, d'invalidité ou encore de maladie. Face à l'une de ces situations, c'est l'assurance qui remboursera la banque.

Publicité
Publicité

Quelle assurance emprunteur choisir lors d’un PTZ?

La banque propose généralement une assurance prêt immobilier lors de la souscription d'un PTZ. Libre au particulier de choisir cette assurance emprunteur ou d'en trouver une autre auprès d'une autre compagnie d'assurance. Depuis 2014, l'emprunteur dispose même d'un délai d'un an pour changer d'assurance s'il trouve une formule plus intéressante. Pour cela, il faudra toutefois que le nouveau contrat ait les mêmes garanties que le précèdent. Lors du choix, il faudra tenir compte du montant des cotisations, du taux annuel effectif global du PTZ ainsi que des garanties offertes.