Gaz, électricité : vos factures énergie vont-elles augmenter en septembre ?IllustrationIstock
Rentrée rime souvent avec évolution des tarifs. Quel sera alors l'impact sur le budget des ménages ? Faisons le point.
Sommaire

Les factures énergie risquent de s’alourdir en cette rentrée 2020, et après... Selon l’observatoire des prix de l’énergie Figaro Immo en partenariat avec Olawatt, des variations de tarifs mensuelles sont en effet à prévoir.

En septembre, les tarifs du gaz sont une nouvelle fois revus à la hausse : +0,6% sur le prix du kWh HT de gaz. Toutefois, après une élévation de 1,54% au mois d’août, les prix d'électricité n’évoluent pas, selon les données du baromètre Olawatt.

"Le type de consommation a un impact sur ce pourcentage d’augmentation : les foyers qui consomment le gaz naturel uniquement pour la cuisson verront le prix du kWh hors taxes augmenter de +0,2%, les foyers l’utilisant pour la cuisson et l’eau chaude de +0,4%, tandis que les foyers l’utilisant pour le chauffage subissent une hausse de +0,7% en septembre 2020", précise le service proposé par le groupe BeMove.

Accroissement du prix du gaz : quel impact sur votre facture ?

Si les tarifs du gaz sont relativement bas depuis le début de l'année, la hausse de 0,6% aura une incidence sur le budget des ménages. Celle-ci sera toutefois limitée. Voici, selon votre profil, de combien pourrait s’alourdir votre facture :

"Un étudiant dans un studio à Lyon verra sa facture augmenter de 20 centimes d’euros en septembre, par rapport à sa facture d’août", a calculé Olowatt. "Sur les 12 derniers mois, cela représente une augmentation moyenne de +4 € par mois par rapport aux 12 mois précédents".

Pour une famille de 5 personnes, la hausse demeure faible. "Un foyer de 5 personnes, dans une maison à Lille, aura une augmentation également peu importante pour ce mois-ci, avec une hausse de 80 centimes d’euros par rapport à la facture mensuelle d’août", détaille le baromètre. "Sur les 12 derniers mois, cette famille a économisé en moyenne 31 €/mois par rapport aux 12 mois précédents."

Pas de quoi se réjouir pour autant, car l’élévation des prix devrait perdurer…

Facture énergie : vers des hausses tout au long de l’année

Pour l’heure, l’augmentation des tarifs limitée, mais, après plusieurs mois de diminutions (-25% depuis 2019), les hausses devraient s’étaler tout au long de l'année. "Dans le cadre d’un plan de lissage de l’augmentation de l’hiver 2020-2021, les hausses vont se poursuivre jusqu’à la fin de l’année. En effet, pour éviter une augmentation forte et brutale, les tarifs vont progressivement augmenter", détaille Olowatt. Au total, il devrait bondir de 6% d’ici février 2021.

Il existe toutefois plusieurs méthodes pour éviter que votre facture explose.

Gaz : conseil pour limiter la hausse des prix

Pour ne pas subir l’augmentation des tarifs dans les prochains mois, quelques astuces que voici devront être appliquées.

Comparez les offres et les contrats. Cela reste la première solution pour réaliser des économies. "Les contrats d’énergie à tarif fixe sont valables pendant une durée contractuelle. A l’issue de la durée contractuelle, il est possible que le tarif augmente. Il est donc souvent judicieux de vérifier la date de fin", avertit Olawatt.

Tournez-vous vers des tarifs fixes. Les prix étant fixés au kilowattheure (kWh) lors de la souscription du contrat, vous évitez ainsi toutes variations de facturation. L’ouverture à la concurrence du marché vous offre des tarifs jusqu’à 13% moins cher, selon les fournisseurs.

Changez de contrat, lorsque vous le souhaitez, pour une meilleure offre. Les contrats sont en effet sans engagement de durée.