Vous venez d'apprendre que vous avez touché le gros lot ? Méfiez-vous, il y a peut-être anguille sous roche… Une anguille susceptible de vous délester de 12 euros par minute.
Istock

Des centaines d’euros de perte

La facture monte parfois très haut : elle dépasserait même les centaines d’euros. Certains habitants du Creusot, en Saône-et-Loire, se sont fait avoir par cette arnaque bien rodée et auraient perdu une somme d’argent considérable comme l’expliquent nos confrères du Bien Public. Tant et si bien que la gendarmerie du département, qui a reçu plusieurs plaintes, a fini par communiquer sur l’escroquerie en question pour prévenir et alerter la population.

Une escroquerie bien rodée

Les escrocs procèdent d’une façon relativement simple. La victime est d’abord contactée par "une femme se faisant passer le plus souvent pour une employée d’une grande enseigne de magasin d’ameublement", détaille le quotidien régionale. C’est cette même interlocutrice qui assure ensuite aux particuliers qu’ils ont gagné un lot dont la valeur avoisine les 1000 euros. Le hic : pour pouvoir le récupérer, ils doivent contacter un autre numéro. C’est là que tout le mécanisme se met en place. "Lorsque la personne appelle, elle est mise en attente pendant une longue durée jusqu’à ce qu’elle perde patience et raccroche", indique la gendarmerie. Or, le numéro très largement surtaxé puisqu’il coûte pas moins de 20 centimes la seconde.

Ne pas appeler le numéro

Pour la gendarmerie, la meilleure façon de se prémunir contre ce type d’arnaque est simple : après avoir reçu ce type d’appel, il convient de ne pas appeler le numéro qui vous sera donné. "Si vous avez été victime de cette escroquerie ou si vous recevez ce type d’appel, n’appelez pas le numéro donné et prenez attache avec les services de gendarmerie ou de police de votre domicile", écrit la gendarmerie sur l’annonce qu’elle a publié sur sa page Facebook.

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.