Interrogée par la chaîne franco-israéliennei24 News dimanche 17 avril, l'actrice française a déploré avoir récemment été agressée en marge de l'événement Nuit Debout, à Paris. 
©Abaca Press

Riveraine de la place de la République à Paris, l'actrice Véronique Genest a déploré dimanche 17 avril auprès de la chaîne israélienne i24 News avoir récemment été agressée verbalement par un participant du mouvement Nuit Debout. Celle qui a interprété  Julie Lescaut pendant de nombreuses années s'organise désormais avec ses voisins de la place parisienne pour mettre fin à ce rassemblement citoyen qui "l'empêche de dormir depuis 10 jours" et qui lui "fiche la trouille".

Publicité

"Il m'a dit que j'étais populiste"

Publicité

Agacée par ce mouvement qu'elle ne cautionne pas, Véronique Genest déclare ainsi : "Moi aussi je me suis fait agresser, par des soi-disant organisateurs alors que soi-disant il n'y en pas". Cette "attaque" aurait eu lieu dans une rue adjacente à la place de la République : "Un mec m'a agressée, m'a dit que j'étais populiste" assure l'actrice qui se félicite néanmoins de ne pas s'être fait cracher dessus (comme cela a été le cas samedi 16 avril avec l'essayiste Alain Finkielkraut, ndlr). Enfin, elle dénonce "du bruit en permanence, des agressions, du feu dans la rue" et n'exclut pas des poursuites judiciaires.