Ce vendredi, les Australiens ont pu contempler une éclipse solaire. Il ne s'agissait pas d'une éclipse totale : la Lune ne dissimulait pas entièrement le soleil mais laisse passer un anneau de lumière: d'où le nom d'éclipse annulaire.

Rares sont ceux qui ont pu contempler de leurs yeux l'éclipse annulaire de ce matin. L'ombre de la Lune aura été projetée sur les régions peu peuplées du nord-est de l'Australie (Queensland). Elle est ensuite passée sur la Papouasie-Nouvelle Guinée, les îles Salomon puis les Kiribati avant de terminer sa course dans l'Océan Pacifique. Le spectacle n'aura duré qu'à peine plus de quatre minutes

Un anneau de feuLes quelques chanceux auront pu admirer un  "anneau de feu" dans le ciel. Ce terme quelque peu dramatique désigne un phénomène bien connu des astronomes: l'éclipse solaire annulaire.  A la différence d'une éclipse totale, la Lune était plus éloignée de la Terre. Par conséquent, le satellite apparaissait plus petit dans le ciel et ne pouvait pas dissimuler le Soleil dans son intégralité.

Publicité
"La couleur de la lumière change de façon très étrange et on a la sensation que quelque chose de très bizarre mais aussi magnifique est  en train de se passer" explique le Dr Pasachoff, professeur en astronomie au Williams College du Massachusssets.Sur les images fournies par le Coca-Cola Space Science Center de Columbus (Géorgie, Etats-Unis), la lumière solaire prend une teinte violette.

Rendez-vous en novembreLa prochaine grande éclipse solaire aura lieu le 3 novembre prochain Elle sera visible En Amérique du Nord, dans le Sud de l'Europe et en Afrique. 

Crédit Photo : ©Space Telescope Science Institute