Une publicité d'Oscar Pistorius pour Nike prend un ton particulièrement cynique après l'inculpation du coureur sud-africain pour le meurtre de sa petite amie. L’équipementier l’a retirée du site web du sportif.

C'est la publicité qui a mis le feu aux poudres. Dans une réclame pour l'équipementier Nike, le coureur handisport Oscar Pistorius prenait le départ à la vitesse de l'éclair, précédé du slogan "I am the bullet in the chamber" en version originale, "Je suis la balle dans le canon". Or pistolets et Pistorius ne font pas bon ménage depuis la soirée de mercredi, où le sprinteur aux jambes de carbone aurait tiré 4 fois sur sa compagne, le mannequin Reeva  Steenkamp.

Arrêté pour meurtre, le sportif a fait retirer la phrase de son site officiel. En ce qui concerne le devenir de la campagne, la balle est dans le camp de Nike. Cependant, on imagine mal l'équipementier américain conserver celle-ci en l'état. Au rayon des publicités qui prennent une mauvaise tournure, la palme d'or revient sans doute à M-Net Movies, avec le slogan "Chaque soirée est une soirée d'Oscar". La chaine de télévision cryptée, qui s'est pris les pieds dans le tapis en choisissant Pistorius, a immédiatement stoppé sa campagne.

Publicité
Que s'est-il passé ce soir de vieille de Saint-Valentin dans l'esprit du coureur à prothèses ? A t-il a pris sa petite amie pour un cambrioleur, comme il prétend ? L'a-t-il froidement assassinée, comme le laisse supposer le chef d'inculpation pour meurtre qu'a formulé la police ? Oscar Pistrorius doit être présenté dans la matinée à la justice de Pretoria. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité