Franck Ribéry et Clément Grenier ont été contraints de déclarer forfait pour la Coupe du monde au Brésil. Morgan Schneiderlin et Rémy Cabella ont été rappelés en renfort.

©

C'est officiel, Franck Ribéry ne disputera pas la Coupe du monde au Brésil. Didier Deschamps, le sélectionneur de l'Équipe de France, a officialisé le forfait du Munichois en conférence de presse aujourd'hui, victime d'une lombalgie chronique. Une déclaration qui prive définitivement le meilleur joueur européen du Mondial brésilien. Didier Deschamps a également annoncé le forfait du Lyonnais Clément Grenier,suite à une blessure à l'entraînement jeudi.

Souffrant depuis six semaines, les douleurs dorsales de Ribéry se sont "aggravées" vendredi matin, à l’entraînement. "Il a dû s'arrêter net ce matin, a indiqué Deschamps. Il n'est pas apte à jouer." Et, du coup, il n'ira pas au Brésil. Au repos depuis le 24 mai, le joueur du Bayern Munich n'avait pas disputé les deux premiers matches de préparation des Bleus contre la Norvège (4-0) et contre le Paraguay (1-1). Le staff tricolore a tout tenté pour le remettre sur pied pour le dernier match de préparation contre la Jamaïque, ce dimanche à Lille, en vain. Concernant Grenier, le joueur de l'Olympique Lyonnais s'est blessé aux adducteurs jeudi à l'entraînement. Sa fin de saison a été contrariée par une blessure similaire.

> Lire aussi : Les perles de Franck Ribéry

Cabella et Schneiderlin rappelés en renfort

Pour les remplacer dans sa liste des 23, Didier Deschamps a rappelé deux réservistes : Rémy Cabella (Montpellier HSC), entré durant le match face à la Norvège, et Morgan Schneiderlin (Southampton FC) qui compte aucune sélection au compteur.

Publicité
Franck Ribéry n'aura pas l'occasion de disputer la Coupe du monde au Brésil, qui devait être sa dernière sous le maillot tricolore. L'ancien Marseillais avait honoré la première de ses 81 sélections en mai 2006, face au Mexique, juste avant le Mondial en Allemagne. À 22 ans, Clément Grenier ne compte que cinq capes depuis ses débuts en Bleu, il y a un an, en Uruguay. Le meneur de jeu de l'OL a encore du temps devant lui.

En vidéo sur le même thème : Franck Ribéry :"J'espère que la routourne va vite tourner"

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité