Invité mercredi du Grand Direct de l’actu de Jean-Marc Morandini sur Europe 1, le journaliste Philippe Tesson a de nouveau tenu des propos islamophobes.

Dérapage en direct pour le journaliste de 87 ans… Mercredi, Philippe Tesson était l’invité de Jean-Marc Morandini sur Europe 1 afin de participer à un débat portant sur les établissements scolaires et la laïcité. Le fondateur du Quotidien de Paris s’est emporté en tenant des propos islamophobes qui risquent fortement de le conduire devant les tribunaux, a rapporté Libération. "Ce qui a créé le problème, ce n’est quand même pas les Français. […] d’où vient le problème de l’atteinte à la laïcité sinon des musulmans ? On le dit ça ? Et ben moi je le dis !", a-t-il déclaré avant de poursuivre, "C’est pas les musulmans qui amènent la merde en France aujourd’hui ? Il faut le dire, quoi !".

Des propos immodérés récurrents

Ce n’est pas la première fois que le journaliste dérape. Il y a tout juste un an, en janvier 2014, Philippe Tesson s’en était pris à l’humoriste Dieudonné dans l’émission "Accords/Désaccords" sur Radio Classique, selon nos confrères. "Ce type, sa mort par peloton d’exécution de soldats me réjouirait profondément", avait-il confié. Qualifiant Dieudonné de "bête immonde", il souhaitait qu’ "on le supprime". Sur le même ton, il regrettait sur LCI "qu’il n’y ait plus la peine de mort".

De vives réactions sur les réseaux sociaux

Les propos de l’officier de la Légion d’honneur ont indigné de nombreuses personnalités politiques sur les réseaux sociaux. Alain Jakubowicz, le président de la Licra, a ainsi souhaité réagir suite au dérapage de Philippe Tesson sur Twitter, en mentionnant que ce dernier avait fait un amalgame : "L’amalgame de Philippe Tesson entre les musulmans et les fanatiques est aussi irresponsable qu’affligeant. On a déjà oublié le 11 janvier ?".

La députée EE-LV Cécile Duflot a elle aussi rejoint Alain Jukubowicz dans sa démarche en jugeant que les propos du journaliste n’avaient pas suffisamment été dénoncés. Elle écrit dans un tweet : "La réaction contre les propos abjects et l’islamophobie puante de Philippe Tesson devrait être plus forte".

Publicité
Seul soutien du journaliste, le président du groupe d’extrême-droite "Bloc identitaire", Fabrice Robert, a quant à lui repris les propos tout en y ajoutant son opinion personnelle : "Philippe #Tesson : "le problème, c’est les musulmans. On le dit ça ? Moi je le dis !".

Vidéo sur le même thème : Philippe Tesson revient sur "l'affaire Dieudonné"

Publicité
Publicité