Début janvier, une famille avait été retrouvée recluse dans un appartement de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Plus d'un mois après cette découverte, le père est désormais soupçonné d’avoir violé ses filles.

Un père de 51 ans résiant à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) a été mis en examen mercredi pour "viols et agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans par ascendant". Il avait déjà été écroué en janvier dernier pour "privation de soins et d'aliments par ascendant sur mineurs" et "abandon matériel et moral de mineur". Le prévenu, son épouse ainsi que leur quatre enfants, âgés de 14 à 20 ans, avaient été retrouvés enfermés dans leur logement il y a près d’un mois. Parmi les cinq enfants du couple, trois des quatre filles auraient été violées par leur père. L’aînée, âgée de 25 ans, ne logeaient plus chez eux au moment où ils ont été découverts.

Publicité
Ils sont restés enfermés près d’un anLes pompiers avaient découvert la famille presque par hasard, alors qu’ils avaient été appelés pour un malaise. Le logement dans lequel vivaient ces personnes était particulièrement insalubre et humide. Seul le père sortait parfois pour faire des courses. La mère et les quatre enfants sont ainsi restés enfermés près d’un an. La porte de l’appartement disposait de nombreux verrous qui s’ouvraient de l’extérieur. Le parquet de Saint-Nazaire, qui s’occupait jusque là de l’affaire, a déchargé le dossier au parquet de Nantes devant la nature "criminelle des faits".

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité