Le puissant Marcel Campion est à l'origine de la mobilisation des forains de ce lundi. De tous les combats et très influent, il règne aujourd’hui sur le monde des fêtes foraines. 

Ce lundi, l’intersyndicale des forains a mené plusieurs opérations escargot en Île-de-France pour s'opposer au refus de la mairie de Paris de reconduire le marché de Noël des Champs-Elysées. A l’initiative du mouvement : un certain Marcel Campion. A 77 ans, celui qui a vu sa mère tuée par un obus allemand à l’âge de 3 ans a depuis fait du chemin. Issu d’une famille de forains, l'homme d'affaires a le métier dans le sang.

A la fin de la Seconde guerre mondiale, il se met à suivre son père dans les foires mais des relations conflictuelles avec sa belle-mère le pousse à quitter le foyer familial à 14 ans. Il investit alors dans sa propre loterie, rappelle Le Parisien. Trois ans plus tard, il parvient à acheter son premier manège et une baraque à frite, le tout installé devant le jardin des Tuileries. Depuis, "l’entreprise Campion" ne cesse de se développer. En 1963, il s’illustre en obtenant l’installation de la Foire du Trône aux Bois de Vincennes (qui devait être déplacée à Créteil) gagnant définitivement ses galons de "roi des forains".

Le Jardin des Tuileries

En 1985, Marcel Campion frappe un grand coup. Il entre illégalement avec des dizaines de camions dans le jardin des Tuileries, où l’accès lui avait été refusé neuf ans auparavant. Malgré l’opposition des CRS et des autorités locales, le passage en force du forain s’avère payant puisque plus de 30 ans après, la fête foraine est toujours sur pied. Comme le souligne LCI, il s’agit de la seule foire encore en activité dans Paris intra-muros.

Publicité
Celui qui a fait installer une grande roue place de la Concorde a aussi eu de nombreux démêlés judiciaires. En mai dernier, il a été mis en examen pour recel de favoritisme et abus de biens sociaux dans une affaire de convention octroyée par la mairie de Paris en 2015. Il a également été condamné en 2010 pour des échauffourées avec des contrôleurs de l'Urssaf. 

Vidéo sur le même thème : Fêtes foraines : Les riverains se mobilisent (Sarthe)

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité