Une centaine de jeunes a été arnaquée par un homme qui, à l’aide d’un astucieux piège, a réussi à récolter près de 800 000 euros. Parmi ses victimes, l'une s’est suicidée. 

C’est une affaire d’escroquerie à grande échelle qui va bientôt passer devant la justice : un homme a réussi à subtiliser plusieurs milliers d’euros à une centaine d’adolescents, révèle RTL.

L’escroc qui se prénomme Charles, alias Jacob, était à la tête de ce réseau d’escroquerie, dont le QG était une brasserie parisienne, visant les jeunes en âge d’ouvrir un compte bancaire. En échange d’un scooter et de quelques milliers d’euros, "ses victimes ouvraient des comptes dans plusieurs banques avant de remettre leurs moyens de paiement à leur escroc.", précise la radio.

A lire aussi Angoulême : l'arnaqueur qui ne s'en prenait qu'aux "Jacqueline"

L’homme d’origine turque et doté d’un certain "bagou" déposait ensuite les chèques sans provision sur les comptes et, avant que la banque ne puisse s’en apercevoir, retirait l’équivalant du montant en cash. Le jeune titulaire du compte se retrouvait alors endetté puis interdit bancaire.

Il appelait ses victimes des "pigeons"

"Il maîtrisait les délais d'encaissement, les sommes en dessous desquelles il n'y avait pas de vérification immédiate, les délais de virement... Il avait une très bonne connaissance de toutes les banques", explique à RTL Pascal Cochy, responsable de l'enquête policière. Selon 20 minutes, l’escroc aurait amassé au total près de 800 000 euros.

Publicité
Alors que l’homme menait la belle vie, portant "vêtements de marque" et disposant d’une voiture de luxe", ses "pigeons" – comme ils appellent ses victimes – se trouvaient fort dépourvus. Si bien que l’un d’eux s’est suicidé alors qu’il n’avait pas vingt ans. Au total, se sont environ cent jeunes qui ont été escroqués par l’homme et qui ont été entendus dans cette affaire où quatre banques se sont portées parti civile et où une vingtaine de prévenus comparaîtra le 16 novembre pour "escroquerie en bande organisée."

Vidéo sur le même thème : Carte bancaire : comment éviter les arnaques ?