Une dizaine de drones ont survolé le ciel de la capitale mardi soir. Quatre hommes ont été repérés. Une enquête a été ouverte.

Les survols de drones se poursuivent dans la capitale. Une semaine après que des premiers survols ont eu lieu, des nouveaux engins ont été repérés dans le ciel parisien mardi soir. Selon les informations d’Europe 1, ces survols ont eu lieu dans l’est de la ville, entre les portes de Bagnolet, de Montreuil et de Charenton. Ce seraient des témoins qui auraient donné l’alerte. Toujours d’après la radio, ces survols auraient été opérés par un seul et même drone. Ce dernier se serait ensuite posé porte de Vincennes. C’est là, que d’autres témoins auraient vu quatre hommes le récupérer avant de prendre la fuite dans une voiture noire. Une enquête a été ouverte par le parquet et les quatre suspects sont toujours activement recherchés.

A lire aussi –Survols de drones à Paris : faut-il s’inquiéter ?

Une enquête difficile

Contrairement aux survols de la semaine passée, les enquêteurs ont cette fois-ci réussi à repérer des suspects. Mais leur tâche n’en reste pas moins très compliqué. "Pour tomber sur les pilotes de ces engins, mes collègues essaient de suivre le drone pour voir où il va être récupéré. Mais tout cela est très aléatoire et les individus sont très discret et prennent la fuite rapidement", a expliqué à Europe 1 Loïc Le Couplier du syndicat de police Alliance.

Publicité
La semaine dernière, trois hommes ont pourtant été interpellés alors qu’ils faisaient voler un drone dans le Bois de Boulogne. Tous les trois journalistes pour la chaine qatarie d’information Al-Jazeera, ils ont été placés en garde à vue avant d’être libérés. L’un d’eux, le pilote de l’engin, a été condamné à 1000 euros d’amende et s’est vu confisqué son engin. On ignore cependant s’il existe un lien entre ce survol et tous les autres qui ont été recensés à Paris la semaine dernière.

Vidéo sur le même thème : Olivier Hertel: "L'utilisation des drones peut être préoccupante"