Rodolphe Miller a été condamné mercredi par le tribunal correctionnel d’Avesnes-sur-Helpe (Nord) à six mois de prison avec sursis, pour avoir extorqué 7500 euros aux parents d’un de ses élèves de terminales. Alors que le tribunal interdit au professeur d’exercer son métier pendant deux ans, ce dernier a annoncé qu’il ferait appel.

Accusé de raquette et de faux, Rodolphe Miller a été jugé coupable mercredi d’extorsion après avoir demandé 7500 euros aux parents d’un de ses élèves de terminales pour lui éviter l’exclusion. Tout a commencé en 2011 lorsque un lycéen lance une boulette de papier d’aluminium sur l’enseignant. Ce dernier assurant avoir subi des séquelles physiques convoque alors les parents. La mère de l’élève, lors du procès en juin, a expliqué que le professeur "a dit qu'il allait porter plainte. Que le coupable irait en prison, mais qu'une lettre d'excuses suffirait". Le professeur, ne se contentant pas des excuses de l'élève, va alors demander de l'argent aux parents  : Rodolphe Miller veut 7500 euros.

Publicité
2000 euros payés par les parentsAu total, ce ne sont pas moins de 2000 euros qui ont été versés par les parents à l’enseignant. Le tribunal correctionnel a ainsi jugé que la somme de 7500 euros demandée par Rodolphe Miller "apparaît complètement disproportionnée" par rapport au préjudice subi par ce dernier. Le jugement a ainsi condamné le professeur à verser 2100 euros pour préjudice matériel et 2000 euros à titre de préjudice moral.

L’avocat du professeur, Me Franck Berton, a par ailleurs fait savoir qu’il fera appel de cette  décision de justice fondée sur "de la morale et pas du droit". 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité