Dans son dernier numéro, le magazine de propagande du djihadisme Dar al Islam aurait accordé une interview à Hayat Boumeddiene. 

"Qu'Allah maudisse la France". Le ton est donné. Dans son second numéro, le journal francophone de l’État islamique intitulé Dar al Islam publie ce qu'il présente comme une interview de Hayat Boumeddiene, la veuve d'Amédy Coulibaly. Partie en Syrie peu avant les attentats de Montrouge et de l'épicerie Casher orchestrés par son compagnon, la femme, toujours recherchée, appelle essentiellement à adorer Allah.

Une interview attribuée à la veuve

Au détour des sombres pages du magazine de propagande, un article "interview de l'épouse de notre frère Aboû Basîr Abdoullâh Al-Ifriqî (nom de guerre d'Amédy Coulibaly)" s'impose. Sur une double-page, des questions et réponses apparaissent dans le but de valoriser la parole de l'interrogée. L'assassin de l'épicerie de Vincennes n'est pas au centre du sujet, il est seulement évoqué au début de l'interview. Vient ensuite le temps de l'adoration d'Allah. Cependant, le nom d'Hayat Boumeddiene n'apparaît à aucun moment et rien ne permet d'affirmer que l'interview a bien eu lieu. Finalement, il se pourrait que l'interview soit totalement inventée. Quoi qu'il en soit, on retiendra que la veuve aurait fait bon voyage jusqu'en Syrie, et que son séjour se passerait bien : "louange à Allah qui m'a facilité la route, je n'ai rencontré aucune difficulté, c'est une bonne chose de vivre sur une terre qui est régie par les lois d'Allah", dirait-elle.

A lire aussi -Hayat Boumeddiene identifiée dans une vidéo de Daech ?

L'art de la propagande

Publicité
Le titre de ce second numéro "Qu'Allah maudisse la France", n'est pas sans rappeler le dernier film d'Abd al Malik "Qu'Allah bénisse la France". Une opposition a priori volontaire qui, en plus du montage de la revue, témoigne des aisances de communication de Daech. Hormis sa subjectivité et sa source unique (l'Islam),ce qui n'est pas un détail, le magazine paraît professionnel. La mise en page, les photos et l'interview n'ont rien d'amateur. D'ailleurs, à la question "as-tu un message à faire passer aux musulmans?" qui constitue les trois quarts de l'interview, la femme tente à tout prix d'endoctriner les adeptes de la religion. 

Vidéo sur le même thème - Hayat Boumeddiene, la femme la plus recherchée de France repérée dans une vidéo