Dimanche matin, trois journalistes de Canal+ et le présentateur Ludovic Deroin ont été pris à partie et frappés dans une ruelle à Limoges, pour une simple histoire de… cigarette.

Ils pensaient fêter dignement la victoire du club de Limoges, sacré champion de France pour la deuxième année consécutive de basket-ball de Pro A. Mais leur soirée ne s’est pas tout à fait passée comme prévue. En effet, les journalistes de Canal+, Norman Staron, Clément Cotentin et Alexandre Piguet, ainsi que le présentateur Ludovic Deroin ont été violemment agressés dimanche matin, vers 6 heures 30, rue Charles-Michels à Limoges, comme le révèle Le Populaire.

À lire aussi - Des journalistes de Mediapart agressés par des proches de Marine Le Pen

Au petit matin, des inconnus ont arrêté leur véhicule à la hauteur des quatre hommes, qui se dirigeaient vers leur hôtel, afin de leur demander une cigarette. Agacés par le refus des journalistes, les malfaiteurs sont descendus de leur voiture, armés d’une batte de baseball et d’un nunchaku, avant de s’en prendre violemment à l’équipe de Canal+.

"C’est une banale histoire de sortie de boîte", a déclaré l’un des journalistes avant d’ajouter : "On a essayé de se défendre, mais ça a été très rapide et violent".

Publicité
L’une des victimes, inconsciente, a immédiatement été transportée à l’hôpital. Un autre journaliste a été contraint de recevoir neuf points de suture, tandis que le troisième n’est que légèrement blessé. Ludovic Deroin, qui marchait un peu plus derrière eux, n’a pas été touché.

Le groupe, bien que particulièrement choqué, a décidé de porter plainte au commissariat de Limoges. Pour l’heure, les auteurs de l’agression sont encore recherchés par les autorités.

Vidéo sur le même thème - Le Brésil, un pays dangereux pour les journalistes ?