L’ancienne épouse de Bertrand Cantat, Kristina Rady, se sentait en danger de mort lorsqu’elle était avec lui. C’est ce que dévoile cette retranscription d’un message téléphonique que la jeune femme a laissé sur le répondeur de ses parents. Cet extrait a été publié dans un livre retraçant l’histoire d’amour et de mort de Bertrand Cantat et Marie Trintignant. Un message qui fait vraiment froid dans le dos.

Bertrand Cantat-Marie Trintignant, L'amour à mort, l'ouvrage de deux journalistes,  retrace l’histoire d’amour tragique du couple Cantat-Trintignant mais revient aussi sur le suicide en 2010 de son ex-femme, Kristina Rady. L’ancienne épouse de Bertrand Cantat a laissé un message vocal en hongrois, d'une durée de 7 minutes et 33 secondes sur le répondeur de ses parents. Les extraits ont été révélés par l’Express.

"Un vrai cauchemar qu'il appelle amour"Le message commence ainsi : "ici, beaucoup de choses se sont passées et des pas bonnes(…)" "Hélas, je n'ai pas grand-chose de bon à vous offrir, et pourtant il aurait semblé que quelque chose de très bon m'arrive, mais en l'espace de quelques secondes Bertrand l'a empêché et l'a transformé en un vrai cauchemar qu'il appelle amour. Et j'en suis maintenant au point - alors que j'avais du travail pour tout ce mois-ci, ce qu'il ne supporte pas - qu'hier j'ai failli y laisser une dent, tellement cette chose que je ne sais comment nommer ne va pas du tout (mot inaudible),mon téléphone, mes lunettes, il m'a jeté quelque chose, de telle façon que mon coude est complètement tuméfié et malheureusement un cartilage s'est même cassé, mais ça n'a pas d'importance tant que je pourrai encore en parler."

"J'ai échappé au pire"Elle a ensuite expliqué avoir "déjà, à plusieurs reprises, échappé au pire." Elle rajoute : "Bertrand est fou, il croit que c'est là le plus grand amour de sa vie et que, mis à part quelques petits dérapages, tout va bien. Et tout le monde, bien sûr, dans la rue le considère comme une icône, comme un exemple, comme une star, et tout le monde désire que pour lui tout aille bien, et après il rentre à la maison et il fait des choses horribles avec moi devant sa famille. "

Publicité
"J'espère qu'on va pouvoir s'en sortir""J'espère qu'on va pouvoir s'en sortir et que vous pourrez encore entendre ma voix, et sinon, alors, vous aurez au moins une preuve que... Mais des preuves il y en a, les gens dans la rue et nos amis, car ce qu'ils ont vu hier quand Bertrand a tout cassé, et j'ai eu peur que pour une fois cela ne se passe pas chez nous mais chez nos amis, et donc si telle chose devait arriver, ils pourraient témoigner, même si un témoignage n'aurait aucun sens car tel que je connais Bertrand, il se suiciderait, et alors les enfants resteraient là, orphelins. J'aimerais tant l'éviter, seulement on ne peut s'en sortir saine et sauve, et cet état psychique n'est pas non plus propice pour bâtir une relation de couple. " 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :