En quelques années, Laurent Fontaine a su se faire une place en politique. L’ancien animateur est proche d’Emmanuel Macron.

De la télévision à la macronie, Laurent Fontaine a franchi le rubicon sans complexe. L’ancien animateur, comme le révèle le JDD, est désormais loin des plateaux de Y a que la vérité qui compte, émission qu’il présentait avec son comparse Pascal Bataille sur TF1 au début des années 2000.

Depuis 2016, Laurent Fontaine a pris du galon en politique, grâce notamment à une rencontre avec Emmanuel Macron qui l’a transformé. "J’ai été fasciné par son outillage intellectuel. J’avais face à moi le mec le plus compétent en politique depuis Michel Rocard", raconte l’ancien animateur. Le réseau a fait le reste. Contacté par des proches de celui qui n’est alors que candidat, il a accepter de conseiller pour la communication et fait la rencontre de Christophe Castaner. Avec ce dernier, il vit un "un coup de foudre amical". De bénévole pendant la campagne, il est désormais sous contrat avec le chef de La République en Marche pour le coacher.

Une agence de communication

Laurent Bataille a fait mille et une choses entre sa célèbre émission sur TF1 et son rôle d’éminence grise de la macronie. Il a présenté d’autres émissions, dont le JT du Poker sur RTL9 ou encore la matinale de Nostalgie, et s’est également illustré comme producteur.

En 2014, il fonde l’agence de communication Bytheway en collaboration avec Valérie Douillet, l’ex-femme de David Douillet. L’entreprise compte d’ailleurs dans ses clients la Fédération Française de Judo… Des industries mais aussi des personnalités politiques.

Publicité
Après les législatives, Laurent Fontaine a lui-même coaché plusieurs élus LREM pour "1500 euros la grosse séance de 4 heures". En revanche, pendant la présidentielle, il avait fait ça gratuitement pour les porte-paroles d’Emmanuel Macron. Auparavant, c’est Xavier Bertrand qui l’avait sollicité pour ses conseils. Frayer avec les politiques n’est d’ailleurs pas aussi nouveau qu’on pourrait le penser. Comme le rappelait Ouest-France, Laurent Fontaine a été l’assistant parlementaire du socialiste Henry Delisle.

Vidéo :Laurent Fontaine sur les coulisses du mediatraining : "Il ne faut pas avoir peur de dire que l'on ne connait pas la réponse"

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité