Google a été condamné au Canada à une amende de 1.600 euros pour avoir diffusé une image, sur Street View, montrant le décolleté d’une femme.

Si le service Street View, permettant de visualiser les rues des villes du monde entier, est pratique, il n’en est pas moins critiqué pour des questions relatives au respect de la vie privée.

A lire aussi : Il découvre le cadavre de son fils sur Google Maps

Le géant américain en fait, une nouvelle fois, les frais et vient d’être condamné pour violation de vie privée par une habitante de Montréal.En cause : la diffusion, via ce service, d’une photo montrant une femme assise devant chez elle. Malgré le visage flouté, le cliché laisse suffisamment entrevoir le décolleté de Maria Pia Grillo.

"Au-delà des remarques sarcastiques et de l'humiliation que la victime a subi au travail, la plaignante a enregistré une réelle atteinte à sa pudeur et à sa dignité", a déclaré le juge au Daily Mail.

Les avocats de la société Google ont affirmé quant à eux, pour justifier la diffusion de l’image, que Maria Pia Grillo se trouvait sur un lieu public. Les 32.000 euros réclamés comme compensation se sont donc réduits à 1.600 euros.

Publicité
Selon The Guardian, le cliché à l’origine de cette condamnation avait été pris en mars 2009 et publié en octobre. La victime avait demandé la suppression de ce dernier l’année suivante sans jamais obtenir de réponse de Google.

Vidéo sur le même thème : Les visites virtuelles de Google

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité