Ce lundi, une fille de neuf ans a été tuée par arme à feu sur le bord de la route à Barsac, en Gironde. La piste du drame familial est privilégiée.

Ce lundi, vers 7 heures du matin, une fillette est morte des suites d'une blessure par arme à feu sur le bord d'une route de Barsac, à une quarantaine de kilomètres de Bordeaux. La victime a été retrouvée à proximité d'une voiture d'où une femme tirait des coups de feu contre les véhicules qui passaient. Retrouvée dans un état d'hystérie totale, la femme serait vraisemblablement la mère de l'enfant.

Une balle dans le flanc

Peu avant 7 heures du matin, des automobilistes étaient pris pour cible par une femme arrêtée sur le bord de la route. Âgée de 33 ans, la femme tirait à coups de fusil de chasse sur tout ce qui passait. Finalement, un automobiliste s'est arrêté pour tenter de mettre un terme à la fusillade. L'homme, infirmier, est parvenu à désarmer la trentenaire qui a ensuite pris la fuite. C'est alors que les témoins ont aperçu le corps gisant d'une fillette. Grièvement blessée au flanc gauche, les soins fournis par l'infirmier jusqu'à l'arrivée des secours n'ont pas suffi à la maintenir en vie.

A lire aussi - Vendée : une fillette de 4 ans torturée à mort par sa mère ?

La femme en "hystérie pas croyable"

Publicité
La femme qui avait pris la fuite a finalement été rattrapée. Alors qu'elle courrait à travers les vignes, la trentenaire a été interceptée "sans difficulté" par les gendarmes, a expliqué l'adjoint au maire de Barsac auprès de Libération. Selon une source proche de l'AFP, l'auteure de la fusillade a été retrouvée dans un état d'"hystérie pas croyable". Un drame a priori familial donc, même si "on ne sait pas ce qui a poussé cette mère à tuer sa fille", a déclaré Dominique Cavaillols, l'adjoint au maire. Dans un état de démence, elle a d'abord été transférée à l’hôpital avant d'être placée en garde à vue.

Vidéo sur le même thème - Une fillette abattue par balle en Gironde