Deux voleurs ont tenté, mercredi aux alentours de 23 heures, de dévaliser un couple à Estampes (Essonne). Malheureusement pour eux, il s’agissait de deux stagiaires du GIGN. Plus de détails. 

© AFP

Alors qu’ils faisaient un exercice en civil dans les rues d’Estampes (Essonne), deux gendarmes en stage au Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) ont été attaqués mercredi soir par deux malfaiteurs. L’un d’eux était armé. Il a pu être maîtrisé puis interpellé.

C'est notamment parce qu'ils se sont rapidement aperçus que le pistolet de l'homme armé n'était pas chargé, que l'homme et la femme en stage au GIGN ont pu le désarmer. Ils ont ensuite pu remettre leur agresseur à la police.

L’autre homme a, quant à lui, pris la fuite. Il a été interpellé un peu plus tard.

Publicité
Les stagiaires du GIGN participaient à un entraînement dans la région d’Estampe, dans une ancienne base militaire de l’armée de l’air. Cette unité d’élite compte près de 400 hommes et femmes.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :