En fouillant le box d’un policier dans le cadre de l’enquête sur la cocaïne volée, les enquêteurs de l'IGPN ont découvert près d’une tonne de résine de cannabis dans le garage voisin.

Ils ne pensaient sûrement pas pouvoir faire une telle découverte. Les enquêteurs de l’IGPN, chargés de l’affaire du vol présumé de cocaïne par un brigadier des stups, ont découvert à l’occasion d’une perquisition près d’une tonne de cannabis selon une source judiciaire. Si le garage de l'éventuel complice n'a rien donné, c'est le box voisin qui a suscité la curiosité du chien anti-drogue. L'animal avait marqué l'arrêt devant cet endroit et les policiers ont pu, de façon fortuite, tomber dans un premier temps sur 300 kg de résine de cannabis.

Lire aussi : Cocaïne volée : la famille soutient le brigadier suspecté

Publicité
Comme le locataire de celui-ci louait plusieurs box, les enquêteurs de la police des polices ont entrepris des fouilles les autres. C’est au cours de ces perquisitions qu’ils sont tombés sur 600 kg de résine de cannabis supplémentaires. Selon une source proche du dossier citée par le JDD, "aucun lien" n’a pour l’heure été établi entre cette saisie et l’affaire de la cocaïne volée.  

L’enquête a été confiée à l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) de la PJ.

> Vidéo sur le même thème : vol de cocaïne: la famille du brigadier mis en examen se confie à BFMTV