Une femme de 55 ans a tué son compagnon vendredi, à Saint-Sulpice-de-Mareuil, en Dordogne, en lui portant un coup de hache à la nuque.

© Shutterstock (photo d'illustration)

Le drame s’est produit vendredi, entre 20h et 21h, au domicile du couple situé à Saint-Sulpice-de-Mareuil, en Dordogne. Une commune de 126 habitants. Suite à une violente altercation entre les deux quinquagénaires, la femme de 55 ans a tué son compagnon, un ex-légionnaire de 56 ans, d’un coup de hache à la nuque. Jusqu’ici, ils n’étaient pas connus de la justice.

Une hache comme arme de défense

Au cours de sa garde à vue, la femme a expliqué aux gendarmes que, se sentant menacée, elle s’est saisie d’une hache avec laquelle elle a porté un coup au niveau de la nuque de son compagnon. Elle s’est ensuite rendue chez ses voisins, qui ont alerté les secours. Rapidement arrivés sur place, ils n’ont pu ranimer la victime.

Une "dame discrète"

Publicité
La garde à vue de l’auteur présumée des coups a été levée dimanche soir. Elle doit désormais être présentée à un juge d'instruction. Le procureur de la République a demandé sa mise en examen pour meurtre aggravé. En attendant, le petit village de Saint-Sulpice-de-Mareuil est sous le choc. Son maire, Jean-Luc Aimont, qui connaissait la quinquagénaire mais pas son compagnon, a indiqué à France Bleu : "la dame était quelqu'un de très discret, très gentil, on se disait bonjour, on se croisait en voiture régulièrement, je ne peux lui faire aucun reproche depuis trois ans qu'elle est là sur la commune".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité