Ce jeudi soir ce sont deux repas pour le prix d'un que va devoir honorer de sa présence, François Hollande. Le but ? Eviter à Barack Obama et Vladimir Poutine de se croiser.

©CC

J-1 pour le D-day et ce jeudi soir, à l'occasion du 70e anniversaire du Débarquement, les dirigeants invités n'ont d'autre possibilité que de se retrouver pour échanger autour d'un repas gastronomique. Oui mais voilà, que faire lorsque deux d'entre eux sont au bord de l'incident diplomatique ? Le président de la République a la solution. Pour ne pas que les réprésentants des Etats-Unis et de la Russie ne se tirent dessus à boulets rouges en cette période de célébration, il a opté pour la double ration.

Publicité
Passer du coq à l'âneAprès l'accueil  à l'Arc de Triomphe que réserve François Hollande  à Elizabeth II, ce dernier se rendra donc, sur les coups de 20 heures, au Chiberta pour un diner avec Barack Obama rapporte Le Point. Au menu : du 100% français et des discussions autours de l'Ukraine, de la lutte contre le terrorisme mais aussi de la sanction financière infligée à la BNP-Paribas. Un moment qui ne devrait pas s'éterniser pour autant car, une heure tapante après, c'est à l'Elysée, avec  Vladimir Poutine, que le président français à rendez-vous pour un souper.

Vidéo sur le même thème : Les barges du Débarquement de Normandie

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité