En raison de conditions météorologiques très dégradées ce lundi, Météo France placé les trois-quarts du pays en alerte jaune aux vents violents et aux orages, et sept départements de la côte Atlantique en alerte orange aux vagues-submersion. Plus de détails sur les prévisions. 

©Météo France

 

La semaine commence avec un temps agité. Ce lundi, Météo France a en effet placé les trois-quarts du pays en alerte jaune aux vents violents et aux orages, et sept départements de la façade Atlantique en alerte orange aux vagues-submersion.

A lire aussi -PHOTOS : découvrez la jolie remplaçante de Catherine Laborde

Toute la moitié nord de la pointe de Nord-Pas-de-Calais en passant par la Bretagne, l’Alsace, le Centre, la Bourgogne, la Haute-Vienne, l’Isère et même les Landes est en vigilance jaune. "Le temps s'agite avec l'arrivée d'une nouvelle perturbation durant la nuit sur la pointe bretonne, qui s'enfonce en matinée sur le Nord et l'Ouest. Les pluies sont brèves mais temporairement soutenues, accompagnées d'un vent de sud-ouest assez fort. Le long de la Manche, il souffle jusqu'à 80/90 km/h, localement 100", écrit l’agence dans son bulletin. Selon ses prévisions, ce temps agité se décalera ensuite rapidement vers l’est et le sud. En fin de journée, le front de la perturbation s’étirera ainsi "de l'Aquitaine à l'Auvergne et à la Lorraine". "Après le passage du front, le temps reste instable avec de fréquentes giboulées, entrecoupées de courtes éclaircies. Des orages circulent l'après-midi, avec parfois du grésil ou de la neige roulée, dans une atmosphère rafraîchie", précise également l'agence.

L’alerte orange devrait être maintenue jusqu’à mardi 6 heures, au moins

Publicité
La vigilance orange aux vagues-submersion concerne quant à elle la Charente-Maritime, le Finistère, la Gironde, les Landes, la Loire-Atlantique, les Pyrénées-Atlantiques et la Vendée. En cause : des vents forts qui génèrent de fortes vagues et qui, combinés à une surélévation importante du niveau de la mer (surcote), donnent lieu à des submersions sur les parties basses ou vulnérables du littoral des départements concernés, principalement au moment des pleines mer. Selon Météo France, la période à risque se situe du lundi 27 février à 15 heures au mardi 28 février à 06 heures, au moins.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :