L’ancienne PDG de l’INA aurait dépensé plusieurs milliers d’euros en frais de taxis quand elle était au Centre Pompidou. L’Express évoque la somme de 400 000 euros.

Selon une information de l’Express, l’ancienne patronne de l’Institut national de l’audiovisuel (INA) aurait laissé une ardoise salée lors de son passage au Centre Pompidou.

L’hebdomadaire parle d’une dépense de 400 000 euros en frais de déplacements durant les sept années qu’a passé Agnès Saal à Beaubourg avant de présider l’INA. Poste qu’elle a finalement dû abandonner en avril dernier suite aux révélations du montant de ses déplacements en taxis, parfois intrigants, qui s’élevait à 40 000 euros.

A lire aussiINA : Agnès Saal contre-attaque en visant Mathieu Gallet

"Il n’y aurait pas d’autres gros scandales à venir"

Toutefois, selon plusieurs sources contactées par le Figaro, le montant avancé de 400 000 euros serait au-delà de la réalité qui se situerait aux alentours de 90 000 euros. Sur cette somme, la justice enquête déjà sur 38 000 euros de frais de déplacements présentés par Agnès Saal entre janvier 2013 et avril 2014. Les enquêteurs devront déterminer si les déplacements déclarés de cette dernière étaient de l'ordre professionnel ou dans un cadre privé.

Publicité
Au début du mois de juin, le ministre de la Culture, Fleur Pellerin, avait décidé de transmettre à la justice le dossier des frais de taxis d’Agnès Saal. Le ministre a aussi réclamé une enquête de l’Inspection générale des affaires culturelles (l’Igac) dans tous les établissements culturels. Selon le Figaro, les résultats devraient lui être communiqués prochainement, et "il n’y aurait pas d’autres gros scandales à venir."

Vidéo sur le même thème : INA : Laurent Vallet succède à Agnès Saal