Un homme de 36 ans cachait des caméras dans les toilettes des femmes de bars parisiens. Il a été interpelé par la police et a écopé de 6 mois de prison avec sursis.

C’est le patron d’un bar parisien du Xème arrondissement qui l’avait dénoncé. Ce trentenaire célibataire cachait des mini-caméras dans les toilettes des femmes de bars parisiens. Celui-ci, qui se doutait que l’individu dissimulait des caméras dans les toilettes de son bar, et a prévenu la police. Les forces de l’ordre ont interpelé le voyeur le 18 avril dernier sur les lieux du crime, alors qu’il s’apprêtait à placer une nouvelle caméra. Pris sur le fait, il a été placé en garde à vue.

Des caméras cachées dans des barres chocolatéesD’après une source policière, il a déclaré durant ses auditions qu’il plaçait dans les toilettes des femmes des mini-caméras "achetées pour 29 euros", qu’il cachait dans des papiers de barres chocolatées et qu’il les disposait sous le lavabo ou à même le sol. Il a aussi avoué en avoir disposé dans plusieurs bars de la capitale, situés dans les Ier, IIème et Xème arrondissement de Paris.

Publicité
"Un vice malsain"Inconnu des services de police, l’homme a confirmé avoir réalisé ces enregistrements dans "un but personnel". Il a ensuite avoué "du bout des lèvres", selon l’AFP, "se masturber" devant ces vidéos. Il n’avait pas pour projet de les diffuser sur le Net. Il a expliqué : "ça m’est venu comme ça... Je n’étais vraiment pas bien il y a quelques années, cela jouait sur mes relations." L’homme décrit ce hobby comme "un vice malsain." Lors de la perquisition de son domicile, dans le Val d’Oise, les policiers ont trouvés plus de 80 vidéos de femmes aux toilettes, ainsi que 4 mini-caméras stylo et 2 mini-caméras bouton. L’avocat de cet homme, Me Yvon Veillet a plaidé : "il n'a pas besoin d'une peine de prison, mais d'apprendre la vie." Toutefois le tribunal correctionnel de Paris en a décidé autrement, et l’homme a écopé de 6 mois de prison avec sursis.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité