Une phrase prononcée par Emmanuel Macron pendant le sommet du G20 à propos de la natalité en Afrique fait depuis quelques jours réagir sur les réseaux sociaux. Découvrez ce que le président a dit.

Emmanuel Macron s’est récemment offert une nouvelle sortie polémique. Quelques jours à peine après avoir provoqué un tollé déclarant qu’il y a "les gens qui réussissent et ceux qui ne sont rien", le président a une nouvelle fois tenu des propos qui passent mal. En cause cette fois-ci : la natalité en Afrique.

Les "sept à huit enfants par femme"

Publicité
Pendant le sommet du G20 qui s’est tenu à Hambourg en Allemagne, Emmanuel Macron a voulu expliqué que, selon lui, l’un des défis du continent africain et "civilisationnel" et ses problèmes liés, entre autres, à la natalité. Aussi, a-t-il déclaré : "Quand des pays ont encore sept à huit enfants par femme, vous pouvez décider d’y dépenser des milliards d’euros, nous ne stabiliserez rien". Des propos qui ont donné lieu à de nombreuses critiques, notamment dans la presse étrangère et sur les réseaux sociaux. "Racisme", "ton condescendant" ou encore "lecture magistrale du problème africain", ont ainsi été dénoncés sur la toile. Mais si la forme des propos tenus par le président Emmanuel Macron a été critiquée, le fond serait également erroné. "On rend les femmes du tiers-monde responsables du sous-développement. En réalité, on inverse la causalité : la plupart des études prouvent aujourd’hui que c’est le sous-développement qui entraîne la surpopulation", a en effet expliqué la politologue Françoise Vergès dans son ouvrage intitulé Le ventre des femmes et paru cette année.  

En vidéo - Quel est le bilan du sommet du G20 qui s'est tenu à Hambourg ?

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité