Entre le 24 et le 26 juin dernier, Christian Estrosi a séjourné dans un luxueux hôtel parisien au frais de la ville de Nice, a révélé ce mardi Mediapart. Anthony Borré, directeur du cabinet de l'ancien ministre, a confirmé cette information.

© Wikipédia

Le site Internet d'informations Mediapart a révélé ce mardi le financement de deux nuits dans un hôtel parisien de Christian Estrosi par la municipalité de Nice (Alpes-Maritimes). Le député-maire de Nice a en effet séjourné du 24 au 26 juin dernier dans un hôtel quatre étoiles du VIIe arrondissement de la capitale. Le coût du déplacement, 1137 euros, a été confirmé par le directeur de cabinet de Christian Estrosi, Anthony Borré.

Le maire de Nice a bénéficié de ce logement car il venait "en qualité de maire et de président de la métropole Nice Côte d'Azur", et non comme député, a insisté Anthony Borré. Or l'ex-ministre de Nicolas Sarkozy avait été aperçu dans l'hémicycle le 25 juin, a affirmé Mediapart. Aussi, le site du Palais-Bourbon indique que les députés disposent d'une "possibilité de couchage dans leur bureau". Une alternative existe, certains élus "peuvent accéder, moyennant une participation, à l'une des 51 chambres de la Résidence de l'Assemblée nationale", précise également le site.

Pas la première affaire

Publicité
En mai 2010, Le Canard Enchaîné a révélé que l'ex-ministre de l'Industrie bénéficiait de deux logements de fonction à Paris, dont l'un était occupé par sa fille. Au moment de sa nomination en juin 2009, faute de place à Bercy, on lui avait alloué un deuxième appartement dans une annexe du ministère des Finances situé dans le VIIe arrondissement. Dès que cela avait été possible, il s'était installé quai de Bercy.

Vidéo : interview de Christian Estrosi

Publicité
Publicité