Dans un reportage diffusé dimanche dans le "Supplément" de "Canal +", on entend l’eurodéputé (Les Républicains) regretter que dans la gare parisienne on ne soit plus en France.

Nadine Morano n’en démord pas. Après avoir provoqué une esclandre en gare de l’Est, à Paris, à propos d’une femme entièrement voilée, voilà qu’aune autre gare est dans son collimateur.

Alors qu’elle participait dimanche à l’émission Le Supplément sur Canal +, un reportage était diffusé en préambule de son interview. Dans celui-ci, on pouvait voir l’eurodéputé des Républicains en train de discuter avec un homme à ses côtés.

"On voit bien que c’est une population immigrée"

"Vous arrivez à la gare du Nord, c'est l'Afrique, ce n'est plus la France, on n'a plus le droit de le dire, moi je le dis parce que c'est vrai", déclare-t-elle un brin agacée. 

Publicité
Le reportage terminé, une discussion s’anime sur le plateau à propos des paroles de Nadine Morano. La candidate à la primaire de la droite précise alors sa pensée : "Quand vous arrivez gare du Nord à Paris, je vous laisse juger par vous-même. Et je laisse juger aussi tous ceux qui viennent, de regarder pourquoi il y a dans ce quartier une concentration d'une population, dont on voit bien que c'est une population immigrée, dont on voit bien que c'est une population qui est concentrée dans ces quartiers, comme vous avez plein de ghettos en France."

Vidéo sur le même thème : Rama Yade révèle une autre "petite phrase" de Nadine Morano

]