Moins d’une semaine après que Jean-Jacques Giannesini, candidat UMP dans le 19e arrondissement de Paris a été sommé par Nathalie Kosciusko-Morizet de quitter son logement social, c’est désormais le chef de file de l’opposition dans le 11e arrondissement, Jack-Yves Bohbot qui se retrouve, lui aussi, épinglé pour son logement social. Plus de détails.

©AFP

Une véritable série noire pour les candidats UMP aux élections municipales parisiennes. Jack-Yves Bohbot, le candidat de l’opposition dans le 11e arrondissement de la capitale vient en effet d’être épinglé pour son logement social. D’une superficie de 88 mètres carrés et situés dans le quartier très prisé du Marais, cet appartement lui est loué 1500 euros par mois, charges comprises et ce, alors qu’il en vaut normalement 2500 euros et que l’élu UMP dispose de  3600 euros de revenus mensuels. Contacté par Le Lab d’Europe 1, Jack-Yves Bohbot a confirmé cette information. Il a toutefois expliqué qu’il n’occupait plus ce logement depuis plusieurs mois mais qu’il n’avait pas pris le temps d’en résilier le bail en raison d’une situation familiale compliquée. Mais alors que Nathalie Kosciusko-Morizet brigue la maire de Paris aux élections municipales et demande ainsi à tous ses chefs de fils de se montrer exemplaires, l’élu du 11e devra très certainement rendre ce logement social dans de brefs délais. D’autant que son homologue du 19e arrondissement, lui aussi épinglé pour un tel logement, a d’ores et déjà été sommé de le faire par l’ancienne ministre.

Publicité
Jean-Jacques Giannesini va rendre son ILM du 19e arrondissementLa semaine dernière Jean-Jacques Giannesini, le chef de file de NKM dans le 19e arrondissement, a en vivement été invité à rendre le logement ILM qu’il occupe depuis plus de 20 ans Ce quatre pièces lui est loué 1200 euros chaque mois et ce, alors qu’il devrait normalement coûter 400 euros de plus et que l’élu gagne 6000 euros mensuels. Un communiqué publié mercredi a par ailleurs indiqué que Jean-Jacques Giannesini avait accepté de "se mettre en conformité avec la demande de Nathalie Koscisuko-Morizet qui exige pour figurer sur ses listes que chacun s'engage à ne pas être en situation de conflit d'intérêts".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publiez votre commentaire

21 commentaires

alors que des gens vivent

Portrait de dragon29

dragon29

alors que des gens vivent dans des appartements insalubres et attendent un logement social depuis des années des élus se servent , lorsque cela se découvre il faut bien sure que l'élu (e) remette cet appartement dans le circuit en le quittant mais qu'en plus il paie une compensation sur les sommes indues qu'il ou elle a économisé (e) en profitant de ce logement à prix réduit J’aime · · il y a environ une minute ·

Votez pour ce commentaire: 

Par contre rien de prévu pour

Portrait de Albert64

Par contre rien de prévu pour les élus dont la location est faite au nom de jeune fille de leur épouse et/ou concubine ? Pourtant c'est une précaution élémentaire qui s'enseigne chez ces gens bien introduits.

On se souvient de André Laignel qui, en tant que président de conseil général de l'Indre, avait procédé à la location d'un superbe appartement parisien du CG36 à une avocate. Mais il se trouvait que ladite avocate était ... son épouse; elle avait simplement signé le bail sous son nom de jeune fille! Laignel a-t-il fait des émules?

Votez pour ce commentaire: 

Terrifiant, cet accès d

Portrait de jak2pad

Terrifiant, cet accès d'honnêteté.

Et si les copains du PS se mettent eux aussi à rendre les logements indûment occupés, la crise du logement à Paris va être résorbée.

Mais peut-être, avec ces profiteurs-là, n'y a-t-il aucun danger ....

Votez pour ce commentaire: 

Unfranç

Portrait de gillescala@orange.fr

gilcala

Unfranç

Votez pour ce commentaire: 

Unfranç

Portrait de gillescala@orange.fr

gilcala

Un couple de  français moyen aved un petit garçon de 4 ans disposant de 2 salaires (dont un fonctionnaire) doit attendre des années

(combien ?)

Pour obtenir un logement social  type ILN,. son conseiller municipal (socialiste) spécialisé "logement" refuse de le receveoir et le renvoie vers les bailleurs sociaux de la façon la plus anonyme possible.

Episode vécu.

Nous sommes bien dans une république de passe-droit où les privilégers sont réservés à quelques uns.

Votez pour ce commentaire: 

Unfranç

Portrait de gillescala@orange.fr

gilcala

Unfranç

Votez pour ce commentaire: 

Unfranç

Portrait de gillescala@orange.fr

gilcala

Unfranç

Votez pour ce commentaire: 

Droite Gauche = tous pourris,

Portrait de doulut

Droite Gauche = tous pourris, le Ier Ministre socialo et cumulard combien de flic gardent sa maison secondaire ? combien, et payer par qui ? devinez. Droite Gauche rien que des pourris

Votez pour ce commentaire: 

tous voleurs et irrespectueux

Portrait de strob

 strob

tous voleurs et irrespectueux de leur représentation.Il est temps de les mettre au pilori des l'extrêmes en passant par la droite et la gauche.

Vous ne méritez pas la France et son peuple, Le pays ne vous veut plus

Votez pour ce commentaire: 

Et aller ! Un de plus !

Portrait de arthurlaraclurecmoi

Pluie en novembre, Noël en décembre

Et aller ! Un de plus !

Encore un qui ne gagne pas assez pour avoir droit à un logement social !

On aurait tout de même pu attribuer ce logement à un sans papier !

Certainement qu'il en aurait eu plus besoin que ce M. Jean-Yves Bohbot !

Porte bien son nom celui là !

 

Votez pour ce commentaire: 

Pages

Publicité