L’eurodéputé (Les Républicains) a annoncé ce vendredi sa candidature à la primaire au sein de son parti pour choisir le candidat à la future élection présidentielle.

Invitée ce vendredi matin sur RMC, Nadine Morano, député européen (Les Républicains), a officialisé sa candidature à la primaire de son parti politique qui déterminera le candidat de la droite pour l’élection présidentielle de 2017.

"Oui, je serai candidate", a-t-elle déclaré au micro de Jean-Jacques Bourdin, afin de faire "entendre sa voix".

Pour l’instant, Nadine Morano est la seule candidate de droite déclarée à l’élection présidentielle. En face d’elle, se trouvent de nombreux candidats déclarés ou pressentis : Alain Juppé, François Fillon, Nicolas Sarkozy, Bruno Le Maire, Xavier Bertrand et Christian Estrosi.

Nadine Morano bientôt rejointe par NKM ?

Mais Nadine Morano pourrait bien être rejointe par une femme en la personne de Nathalie Kosciusko-Morizet. En effet, le maire de Londres, Boris Johnson, invité en même temps que cette dernière sur France Inter jeudi, a révélé à l’antenne les velléités – jusque-là cachées – de la candidate malheureuse à la maire de Paris de se présenter à la primaire des Républicains.

A lire aussi L’Elysée : Morano y pense "les matins en (se) maquillant"

Publicité
Avant d’officialiser ce vendredi sa candidature, Nadine Morano avait posé quelques cailloux en chemin, déclarant le 23 août au Parisien : "Qu’est-ce qui m’empêcherait de servir mon pays ? Pourquoi pas moi ?" ; ou plus prosaïquement sur RTL, le lendemain, à propos de l’Elysée : "Je n’y pense pas que les matins en me maquillant, parce que c’est une préoccupation de la journée quand je vois la situation de mon pays."

Vidéo sur le même thème : Nadine Morano: "J'ai beaucoup d'estime pour Alain Juppé"