Depuis sa défaite à la primaire de la gauche, l'ancien candidat à la présidentielle se fait discret. Néanmoins, il n'a jamais coupé le fil avec son entourage politique. 

Que devient Manuel Valls ? Depuis sa défaite au soir du second tour de la primaire de la gauche, l'ancien candidat à la présidentielle se fait discret.

Selon Libération, l'ancien Premier ministre était en vacances la semaine dernière en Espagne, "entre Madrid et Séville avec ses enfants". De retour à Paris, Manuel Valls n'a cependant pas coupé les ponts avec le monde politique.

Manuel Valls préoccupé par "la montée de l'extrême droite"

Déjà, le 30 janvier dernier, au lendemain de sa défaite à la primaire, il avait initié un dîner pour réunir ses proches afin de les recaser au sein de l'appareil socialiste. "En famille ou presque, Valls demande à ses collaborateurs ce qu’ils veulent faire pour la suite, fournit des numéros et passe quelques coups de fil pour accélérer les reconversions professionnelles à venir", écrit LibérationManuel Valls a en outre demandé à ses proches d'être loyaux auprès de Benoît Hamon, afin de ne pas grossir les rangs de son rival, Emmanuel Macron, qui lui boucherait le créneau "social-réformiste" pour les années à venir. 

Publicité
Une autre réunion doit avoir lieu mardi prochain à l'Assemblée pour discuter de la suite de la campagne présidentielle.  "Il est très préoccupé par la montée de l’extrême droite et se réserve le droit d’intervenir sur ce sujet dans la campagne", glisse un proche au journal, qui ajoute que Manuel Valls doit se rendre ce vendredi aux obsèques du président de la FNSEA, Xavier Beulin.

Vidéo sur le même thème : La poignée de main entre Benoît Hamon et Manuel Valls

Publicité
Publicité