Selon Le Parisien, les services de Matignon ont déposé deux plaintes pour des menaces de mort proférées à l’encontre du Premier ministre. Et ce n’est pas la première fois que cela arrive.

Encore une fois, le Premier ministre a été la cible de menaces de mort proférées depuis son compte Facebook qui compte près de 80 000 abonnés, indique ce lundi Le Parisien.

Pour ces menaces de mort, les services du Premier ministre viennent de déposer plainte, "à deux reprises" indique le quotidien. Ces menaces ont été adressées sur la page Facebook à la fin du mois de mars.

Informé de ce cas, le parquet de Paris a ouvert une enquête, avant de confier les investigations aux enquêteurs de la police judiciaire (PJ) de Paris.

A lire aussi VIDEO "Petit zizi", "trouillard" : insulté au Salon de l’Agriculture, Valls s’énerve

Deux ans de prison et 30 000 euros d'amende

Rappelons qu’en janvier dernier, Manuel Valls avait déjà été la cible de menaces de mort et que les services du Premier ministre avaient là aussi déposé plainte. Les enquêteurs de la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne avaient été chargés des investigations.

Publicité
En février 2012, c’était au tour de François Hollande, alors candidat socialiste à la présidence, d’être la cible d’un mystérieux individu qui lui avait adressé un courrier accompagné d’une balle.

Le ou les auteurs de ces menaces risquent jusqu'à deux ans de prison et 30 000 euros d'amende pour "menace de commettre un crime sur une personne dépositaire de l'autorité publique".

Vidéo sur le même thème : Des manifestants s'invitent chez Manuel Valls pour l'apéro

Publicité