La sortie quelque peu rugueuse de Manuel Valls a provoqué beaucoup d’agitations chez les indépendantistes corses mardi. Le discours et le ton employés par le ministre de l'Intérieur rappelleraient ainsi certains coups de gueule de l’ancien président Nicolas Sarkozy.

Si Manuel Valls est régulièrement comparé à Nicolas Sarkozy, ce n’est pas par hasard. Tout comme l’ancien chef de l’Etat, le ministre semblerait maîtriser l’art du consensus et des phrases chocs. Et pour cause, la dernière sortie médiatique de Manuel Valls n’a pas fait que des heureux. Il a en effet déclaré mardi que "la violence était enracinée dans la culture insulaire", en référence aux meurtres à répétition qui se sont produits en Corse depuis le début de l’année.

Une phrase mal perçueDepuis le début de l’année, ce n’est pas moins de 7 attentats et 11 homicides qui ont entachés l’île de beauté. Manuel Valls a d’ailleurs annoncé qu’il "ne lâcherait rien" de son objectif de réduire drastiquement la criminalité sur l’île en hausse de 40% par rapport en 2012. La place Beauvau a par ailleurs annoncé le déploiement de 28 policiers et 17 gendarmes supplémentaires en renfort en Corse.

Des airs de Sarkozy ?A l’occasion de sa visite, le ministre a cru bon de rappeler que la langue parlée en Corse est le français. Une provocation qui n’est pas du goût des nationalistes Corses. Cette dernière rappelle sans doute les sorties médiatiques quelque peu musclées de Nicolas Sarkozy : que ce soit le déjà culte "casse-toi pov’ con" ou bien le célèbre "nettoyage au karcher".

Publicité
Manuel Valls a, lui aussi, quelques sorties médiatiques musclées à son actif. A commencer par la critique faite devant les députés de l'opposition en associant le retour du terrorisme en France à la droite. "Le retour du terrorisme en France , c'est vous !", a-t-il ainsi lancé à l'opposition dans l'Hémicycle. Le ministre de l'Intérieur a également été associé pour ses discours sur les campements de Roms ou encore l'immigration à un certain... Nicolas Sarkozy.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité