Après avoir demandé à l'UMP plus de transparence sur les contrats de ses employés, François Fillon s’est vu être menacé par son propre parti.

© AFP

Selon l’Express, un message bref et concis, sous forme de menace, a été envoyé aux proches de François Fillon. "Si l'ancien Premier ministre persiste à mettre en cause publiquement certains salariés de l'UMP, il entendra parler du passé". Le parti, dirigé par Jean-François Copé, aurait rédigé une note résumant tous les avantages financiers dont aurait bénéficié l’ancien chef du gouvernement de Nicolas Sarkozy entre 2005 et 2012. Pour rappel, le 9 juillet dernier, François Fillon avait réclamé publiquement à Jean-François Copé plus de transparence sur les contrats et emplois du parti de droite.

L’histoire des comptes de campagne en ligne de mire 

Publicité
Cette menace de l’UMP arrive après une réunion interne mouvementée au début de l’été. Lors de cette réunion, François Fillon demandait aux cadres du parti beaucoup plus de rigueur sur la stabilité financière de l’UMP, après l’histoire des comptes de campagne invalidés de Nicolas Sarkozy. L’ancien chef d’Etat n’avait pas été remboursé pour sa campagne de 2012 et le parti devait alors régler une facture de 11 millions d’euros. Facture récemment payée dans sa totalité par les militants du parti de droite avec le fameux "Sarkothon".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité