François Hollande aurait trouvé une nouvelle expression pour qualifier ceux qui sèment la zizanie dans la majorité : "le club du 21 avril". 

La nouvelle expression du président. Comme le révèle Le Canard Enchaîné en kiosque ce mercredi, François Hollande aurait trouvé un nouveau moyen de qualifier les détracteurs de gauche. Selon l'hebdomadaire, le chef de l’État les appellerait "le club du 21 avril". Une allusion directe au 21 avril 2002, date du premier tour des présidentielles qui vit la qualification de Jean-Marie Le Pen au second tour, au détriment de Lionel Jospin.

Devoir de mémoire

François Hollande aurait usé de sa nouvelle expression au téléphone, alors qu'il consolait les candidats socialistes battus ce dimanche. L'allusion à la présidentielle de 2002, véritable insulte pour tout socialiste qui se respecte, a été dirigée contre les frondeurs, mais pas seulement. "Les frondeurs, la plupart d'entre eux, Duflot, Mélenchon, quelques autres, c'est le club du 21 avril. Il faut le dire !", aurait lancé le président de la République. Une manière de mettre la défaite socialiste sur le dos des dissidents et d'appeler au vote utile, un vote qui aurait permis au PS d'accéder au second tour des présidentielles en 2002.

"Qui osera jouer la division ?"

Lors de ses conversations téléphoniques, François Hollande aurait fait en sorte de "s'exonérer de toute responsabilité personnelle", écrit Le Canard. En plus de sa nouvelle expression fétiche, le président aurait, encore une fois, pointé du doigt la division de la gauche. En revanche, il se serait montré confiant pour les prochaines élections : "Avec un FN qui grimpe et un Sarko qui pointe son nez, qui osera jouer la division ?".

Publicité
"Au pouvoir, on perd les élections locales". Voici le message qu'aurait fait passer le président à ses ministres. Une énième tentative pour relativiser la claque de ce dimanche mais qui se base sur des faits avérés. Durant leurs mandats présidentiels, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy avaient effectivement perdu toutes les élections intermédiaires.

Vidéo sur le même thème - Les frondeurs du PS appellent à un "contrat de rassemblement" de toute la gauche 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité