La cote de popularité de François Hollande et de Jean-Marc Ayrault n’a jamais été aussi basse, avec seulement 31% d’opinions favorables à l’égard du président de la République. Des chiffres qui ont été publiés hier, mais qui datent d’avant les aveux de Jérôme Cahuzac, et qui pourraient donc pâtir de séisme politique.

François Hollande se serait certainement passé de l’affaire Cahuzac. La nouvelle qui a explosé à la face du gouvernement mardi pourrait bien être fatale, du moins en termes d’image et de confiance, au chef de l’Etat et à son gouvernement. Selon un sondage Ifop/Paris Match, la cote de popularité du président de la République et de son Premier ministre Jean-Marc Ayrault n’a jamais été aussi basse : respectivement 31% et 36% d’opinions favorables selon les chiffres publiés hier. Des chiffres récoltés le week-end dernier, soit avant les aveux de l’ancien ministre du Budget de sa mise en examen pour fraude fiscale.

Moins 6 points en un moisFrançois Hollande accuse ainsi une chute de 6 points par rapport au mois dernier, et Jean-Marc Ayrault une chute de 3 points. Un score historiquement bas depuis leur arrivée au pouvoir en mai dernier. Seuls 7% des personnes interrogées approuvent « tout à fait » l’action du président de la République. Mieux noté pour son action à l’international – 58% des Français pensent que François Hollande défend bien les intérêts de la France à l’étranger – la politique économique menée par le chef de l’Etat a plus de mal à convaincre : seul 27% des sondés la trouvent positive.

Publicité
Les Français ne croient pas au discours du présidentJean-Marc Ayrault s’en sort lui un peu moins mal. 45% des Français estiment qu’il dirige bien son gouvernement, et 33% pensent que sa politique économique est bonne, mais le pourcentage des insatisfaits ne cesse de grandir. Maigre consolation : seuls 40% des personnes interrogées estiment pour l’heure que l’opposition ferait mieux que le pouvoir en place. Mais les mensonges de Jérôme Cahuzac et la crise qui secoue l’exécutif depuis hier pourrait faire encore plus de tort au gouvernement de François Hollande, le baromètre Ifop/Paris Match révélant déjà que seuls 38% des sondés croient en la véracité du discours du chef de l’Etat. 

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité