En déplacement à New York (Etats-Unis) pour un voyage officiel de deux jours, le président François Hollande et toute son équipe auraient dépensé près de 900 000 euros, soit 100 000 euros de moins que son prédécesseur en 2011.

©AFP

François Hollande s’était engagé à réduire les dépenses de l’Elysée et il semblerait qu’il soit déterminé à tenir sa promesse. En plus des sondages qu’il veille à ne commander que très rarement - contrairement à Nicolas Sarkozy - de ses effectifs qui ont été réduits et de son salaire qui a été diminué de 30%, le chef de l’Etat s’atèle également à réduire le coût de ses déplacements. Dernier exemple en date : son voyage officiel de deux jours à New York aux Etats-Unis. Selon les informations du Parisien, le président de la République aurait multiplié les trucs et astuces pour faire baisser la note totale. Ainsi, alors qu’il a certes séjourné dans le très luxueux  hôtel Setai situé sur la Cinquième avenue, François Hollande est toutefois parvenu à faire baisser le prix de sa suite. La nuitée est ainsi passée de 3 000 dollars à seulement 1 000 dollars. Si bien que la délégation italienne a demandé conseil à son homologue française pour négocier. Et pour alléger encore un peu plus l’addition, Le Parisien souligne que si les policiers qui accompagnaient le président ont dormi dans des suites, ils étaient deux par chambre.

Pas de champagne à la réception

Publicité
Outre sa toute première expérience à l’ONU, le chef de l’Etat a également profité de son séjour outre-Atlantique pour organiser une réception en présence des 1 500 Français de New York. Pour ne pas renier sur le standing, la soirée a été organisée dans la prestigieuse salle de Broadway, le Roseland Ballroom, mais aucune coupe de champagne n’a cependant été servie. La précieuse boisson française qui s’exporte à prix d’or a en effet été remplacée par du vin. Un choix qui a notamment permis de ne dépenser "que" 116 000 euros pour cette réception. Contre 400 000 euros pour celle précédemment organisée par Nicolas Sarkozy au Manhattan Center Studio. A noter toutefois : l’ancien occupant de l’Elysée avait alors convié quelque 4 000 Français vivant dans la Grosse Pomme.

Au total, le court séjour de François Hollande aura coûté près de 900 000 euros,  soit 100 000 euros de moins que celui de Nicolas Sarkozy lors de son déplacement en à l’ONU en 2011.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :