Sur les bancs du collège et du lycée, le candidat à la primaire de la droite et du centre accumulait non seulement les mauvaises notes, mais aussi les incartades ! Une idée qui devrait réjouir les cancres actuels.

Ce sont des documents découverts dès 2008, à l'époque où François Fillon était le Premier ministre de Nicolas Sarkozy, que Rue 89 a extirpés de ses archives. Il s'agit des bulletins scolaire du candidat à l'élection présidentielle, au collège et au lycée. On y apprend que le politicien... était un très mauvais élève !

Très doué au début du collège, en Histoire notamment, François Fillon a vu sa moyenne chuter de façon drastique au fil de sa scolarité. Par la suite, en Seconde, ses notes sombraient jusqu'à 4/20. Dans les commentaires de ses professeurs, on retrouvait le classique "peut mieux faire", mais aussi "ne se fatigue guère" ou encore "doit pouvoir faire un élève sûr, s’il veut s’en donner la peine".

À lire aussi – François Fillon : une (grosse) bourde dans son programme

"Aucun travail ; résultats alarmants"

Outre ses notes déplorables, François Fillon agaçait ses professeurs par son attitude rebelle. Renvoyé trois jours, au collège, pour avoir fait éclater une ampoule lacrymogène dans la classe, il a écopé de la même peine en Première. Il avait pour cela organisé une manifestation dénonçant l'incompétence de son enseignante d'Anglais. Face à Karine Le Marchand dans l'émission Ambition Intime, sur M6, le député de Paris avouait avoir subi "beaucoup d’heures de colle, beaucoup de dimanches passés à faire des travaux d’intérêt général".

En Première, les commentaires des professeurs s'enveniment. "Aucun travail ; résultats alarmants", lit-on sur son bulletin, ainsi que : "En continuant ainsi, François est sûr d’un échec". Le paroxysme est atteint en Terminale. "Ne fait rien en mathématiques", "bavardages", "travaille peu", "très faible", écrivent ses enseignants.

Publicité
Le conseil des professeurs conclut à la fin de l'année que l'élève est "toujours aussi médiocre", ajoutant que "ça devient dangereux". Et pourtant, François Fillon a obtenu son bac. Il est même devenu Premier ministre… et pourrait, l'an prochain, atteindre la plus haute fonction exécutive française.

Vidéo sur le même thème – François Fillon embarrassé, sa fille affole la toile

Publicité