Il ne pouvait pas y échapper. François Hollande s’est vu questionné sur l’état de sa relation avec Valérie Trierweiler après les révélations, vendredi, du magazine Closer. Le président de la République a éludé la question. 

© AFP

C’est la question à laquelle tout le monde attendait une réponse depuis les révélations du magazine Closer sur la prétendue relation de François Hollande avec l’actrice Julie Gayet. Attendu au tournant sur la question de sa vie privée, et sur la place de Valérie Trierweiler, la compagne officielle du président de la République, François Hollande a finalement botté en touche.

« Je comprends votre question »« Valérie Trierweiler est-elle toujours aujourd’hui Première dame de France ? » lui a ainsi demandé Alain Barluet, journaliste au Figaro, après le discours d’introduction du président. « Je comprends votre question, et vous comprendrez, je pense, ma réponse » a répondu François Hollande.

Publicité
« Les affaires privées se traitent en privé »« Chacun, dans sa vie personnelle, peut traverser des épreuves, c’est notre cas, ce sont des moments douloureux »a indiqué le chef de l’Etat. « Mais j’ai un principe, c’est que les affaires privées se traitent en privé, dans une intimité respectueuse de chacun. Ce n’est donc ni le lieu ni le moment de le faire » a-t-il ajouté. François Hollande a toutefois promis de répondre à la question avant le 11 février prochain, date où il est attendu pour une visite officielle aux Etats-Unis et où Valérie Treirweiler devait l’accompagner.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité