Selon L'Express, le nouveau ministre de l'Economie gagnait beaucoup plus d'argent lorsqu'il était employé par la Banque Rothschild.

C’est le site deL’Express qui révèle les émoluments d’Emmanuel Macron lorsqu’il était employé par la banque Rothschild. Au total, le nouveau chef de Bercy est resté quatre ans chez ce mastodonte de la finance internationale. D’abord comme directeur en 2008 avant de devenir gérant en 2009 puis associé-gérant de décembre 2010 à mai 2012.

>> Lire aussi : L’époux de Najat Vallaud Belkacem débarqué de Bercy ?

Selon L’Express, c’est cette dernière activité qui était la plus rémunératrice. Ainsi, le brillant énarque aurait gagné 1 million d’euros brut en 2011 puis la même somme pour les quatre premiers mois de l’année 2012. Comme le rappellent nos confrères, il s’agit du salaire brut sur lequel étaient prélevés les charges sociales et les impôts (impôt sur le revenu et CSG).

Lire aussi : Qui est Emmanuel Macron, le jeune anti-Montebourg décrié à gauche

Selon l’approximation réalisée par L’Express, le jeune ministre de l’Economie aurait gagné un million d’euros net entre décembre 2010 et mai 2011.

Publicité
Toujours selon l’hebdomadaire, Emmanuel Macron n’a jamais été assujetti à l’ISF car son patrimoine n’excède pas les 1.3 millions d’euros requis. Ce dernier a par ailleurs fait savoir que sa déclaration de patrimoine attestera de cette situation.

Ce que l’on peut retenir, c’est qu’avec ses 9940 euros bruts par mois actuels, le ministre a largement revu ses prétentions salariales à la baisse !

Vidéo sur le même thème : passation de pouvoir entre Arnaud Montebourg et Emmanuel Macron

En imagesRemaniement : le gouvernement Valls II en images

Ministre des Affaires étrangères et du Développement international : Laurent Fabius

Ministre de la Défense : Jean-Yves Le Drian

Ministre de l’Intérieur : Bernard Cazeneuve

Garde des sceaux, ministre de la Justice : Christiane Taubira

Ministre des Finances et des Comptes publics : Michel Sapin   

Ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie : Ségolène Royal

Ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche : Najat Vallaud Belkacem

Ministre de la Culture et de la Communication : Fleur Pellerin

 

Ministre de l'Economie, de l'industrie et du Numérique : Emmanuel Macron

Ministre des Affaires sociales, du droit des femmes et de la Santé : Marisol Touraine

Autres diaporamas