Cécile Duflot s'est confiée dans les colonnes du Journal du dimanche paru hier. Elle y avoue notamment avoir pensé à démissionner. Les détails. 

La démission, elle y a sérieusement pensé. C'est la révélation de Cécile Duflot pour le Journal du Dimanche d'hier. La ministre du Logement explique qu'elle a envisagé de quitter le gouvernement suite à l'éviction de Delphine Batho.

L'ancienne ministre PS de l'Ecologie a été contrainte de quitter le gouvernement le 2 juillet dernier pour avoir contesté publiquement les coupes prévues pour le budget 2014 de son ministère.

Cécile Duflot a raconté au Journal du Dimanche qu'elle avait tenté d'empêcher le président de la République ainsi que le Premier ministre de la limoger en leur envoyant un SMS implorant "Ne faites pas ça". 

"C'était la seule fois" où elle a "réellement pensé" à démissionner, précise-t-elle, même si elle avoue s'être "un peu cru toute seule" au gouvernement. Selon la ministre, "peu de ce qui a été dit s'est incarné dans les faits" concernant l'écologie.  
 
Une ministre prise pour cible
Publicité
Lors de cette interview, Cécile Duflot confie également qu'elle pense être prise pour "cible" par la droite, en témoignent les huées qu'elle a reçues pour s'être présentée en robe à l'Assemblée nationale l'année dernière, ainsi que les attaques concernant l'absence de son compagnon Xavier Cantat lors du défilé du 14 juillet dernier.

Ci-dessous, la vidéo de Cécile Duflot huée à l'Assemblée :