Une pétition lancée sur le site Change.org réclame que Penelope Fillon rende 500 000 euros à l'État. Un appel qui avait déjà recueilli près de 100 000 signatures samedi matin. 

Suspectée d'emplois fictifs comme assistante parlementaire et conseillère littéraire, Penelope Fillon pourrait mettre à mal la campagne de son époux pour la présidentielle de 2017. Mais pas seulement, puisque son portefeuille pourrait également se vider rapidement. 

Une pétition lancée il y a quelques jours demande en effet au couple Fillon de rembourser les 500 000 euros mis en cause dans l'affaire. Une somme qu'elle aurait touchée en tant qu'attachée parlementaire à l'Assemblée nationale. Mais les preuves semblent manquer sur son travail. 

"C'est une question de morale et d'éthique"

En seulement trois jours, la pétition avait déjà récolté samedi matin près de 100 000 signatures. "C'est une question de morale et d'éthique : si vous n'avez pas effectué réellement ce travail d'attachée parlementaire, nous vous demandons de rembourser ces 500 000 euros à l'Assemblée Nationale et donc à nous, le peuple français", explique l'auteur de la pétition.

Publicité
Avec 50 000 signatures de plus, l'appel au remboursement de cette somme conséquente sera envoyé à la principale concernée, Penelope Fillon. Une demande symbolique mais qui ternit encore un peu plus la candidature de son mari.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité