Selon des chiffres de la préfecture de police révélés par Le Parisien, le stationnement sur les trottoirs de la capitale arrive en tête du top 5 des infractions commises par les deux-roues.

Avec 101 085 procès-verbaux dressés en 2011 à l'encontre des motos et des scooters de la capitales pour stationnement sur les trottoirs, cette infraction prend la première place du top 5 réalisé par Le Parisien.

Un chiffre en forte hausse, puisqu'il a augmenté de 26% par rapport à 2010. Il est de très loin en tête, puisque la deuxième cause de verbalisation la plus importante des deux-roues ne s'élève qu'à 7 022 PV. Il s'agit du franchissement de feu rouge, qui est en baisse de 41% par rapport à 2010.

Autant dire qu'avec 101 085 infractions à 35 euros (c'est le prix d'une amende pour stationnement gênant), l'Etat s'en met plein les poches !

Un manque de placeBien que le nombre de places ait considérablement augmenté depuis 2008 (+ 18 000), cela ne semble pas suffisant face à "l'explosion du nombre de deux-roues", peut-on lire dans un article publié sur Challenges.fr.

La préfecture de police de Paris à donc demandé à ses agents de faire preuve de "discernement et de tolérance", rapporte le magazine hebdomadaire économique.

Publicité
Arrivent ensuite, en troisième position du top 5, la circulation ou le stationnement dans les couloirs de bus avec 5 838 PV enregistrés en 2011 (-15% par rapport à 2010). Puis en 4ème position la circulation en sens interdit, dont le nombre de PV s'élève à 3 894 en 2011, soit une baisse de 4% par rapport à 2010. Enfin, la circulation sur les troittoirs a enregistré 2 628 PV en 2011. Une baisse là encore puisque c'est 11% de moins qu'en 2010.

© base10/Flickr

Publicité