Rouler à 62km/h sur une route limitée à 90 km/h est logiquement autorisé. Pour Michèle Janin, 74 ans, une erreur de la part des gendarmes l'a contrainte à payer une amende et perdre un point sur son permis de conduire.

© AFP

Le magazine AutoPlus de ce lundi recense une première sortie de route pour les radars mobiles. Le 21 octobre dernier, Michèle Janin, 74 ans, a été controlée à 62 km/h sur une route limitée à 90 km/h ! Le récit rapporté par l'hebdomadaire fait état d'un oubli de la part des gendarmes: "Ils ont oublié de régler le radar embarqué à la bonne vitesse".

Elle perd un point et paye 90 euros

En quittant l'agglomération de Coulombs (Eure-et-Loir), la septuagénaire au volant de sa Clio a été controlée par un radar embarqué à bord d'une voiture roulante. Michèle Janin reçoit ensuite son premier PV. Elle paye une amende de 90 euros et un point lui est retiré de son permis de conduire. Dans AutoPlus, son fils rapporte qu'"elle était paniquée". "Pour avoir le coeur net, nous avons demandé la photo de l'infraction au Centre national de traitement de Rennes (Illes-et-Vilaine). On voit bien la Clio 2 flashée avant l'entrée de l'agglomération, sur un axe limité à 90 km/h !", s'insurge Eric Janin.

Publicité
L'administration a accordé qu'une erreur était probable précise Auto Plus. Cependant Michèle Janin avait déjà réglé le procès-verbal, ce qui signifie qu'elle a implicitement reconnu ses torts.

En vidéo sur le même thème : les nouveaux radars baptisés "mobile-mobile"