Le chien sauveteur Dayko a été victime d’une crise cardiaque après des jours de recherches pour retrouver des survivants du séisme en Equateur. 

Il y avait Diesel, mort au combat contre les djihadistes, il y a désormais Dayko, mort pour avoir sauvé des vies.

L’histoire de ce chien sauveteur nous est racontée par le Huffington Post (en anglais). A la suite du séisme en Equateur, qui a fait au moins 650 morts, le chien sauveteur prénommé Dayko a été mobilisé pour retrouver des survivants dans les décombres.

A lire aussi Mort de Diesel : de vraies obsèques pour la chienne du Raid ?

Sur leur page Facebook, les pompiers de la ville d’Ibarra ont posé des photos du labrador âgé de 4 ans en train de chercher sous les gravats des signes de vie. L’animal était connu pour son "bon odorat, son charisme" et la "belle relation" qu’il avait nouée avec son maître.

Les pompiers ont tout fait pour réanimer Dayko, en vain

Publicité
Malheureusement, Dayko a payé de sa vie pour secourir celle des autres. En effet, après des recherches intenses qui ont permis de sauver sept vies, le labrador a été victime d’une crise cardiaque. L’animal n’a pu être réanimé après s’être effondré de fatigue au sol. La brave bête a eu le droit ensuite à un enterrement en grande pompe, sous le regard de dizaines de pompiers et sauveteurs venus rendre un dernier hommage.
Publicité