Mais que se passe-t-il chez les Pistorius ? Alors qu’Oscar vient d’être libéré sous caution en attendant son procès pour le meurtre de sa petite amie, il apparait que son frère Carl est lui aussi inculpé pour homicide volontaire.

C’est un peu le défilé des fils Pistorius à la barre du tribunal. Alors qu’Oscar Pistorius, mis en examen pour le meurtre de sa petite amie, Reeva Steenkamp, a été libéré sous caution vendredi dernier, on apprend ce week-end que son frère, Carl Pistorius, est lui aussi inculpé pour homicide volontaire. Les faits remontent à 2010 : le frère de l’athlète aurait renversé et tué une motarde.

Selon la BBC, les tests réalisés au moment de l’accident ont révélé que Carl Pistorius n’était pas sous l’emprise de l’alcool. Il était attendu au tribunal jeudi, mais l’audience a été repoussée au mois prochain. C’est donc une série noire pour la famille Pistorius, même si son avocat ne doute pas, selon ses déclarations, que son client soit acquitté. Carl Pistorius a donc pu assister à la comparution de son frère, lequel est ressorti libre du tribunal d’instance de Pretoria, après avoir réglé une caution d’un million de rands, soit 85 000 euros.

Publicité
Oscar Pistorius est de nouveau attendu devant le juge le 4 juin prochain pour connaître la date de son procès. Interdit de retourner chez lui, Oscar Pistorius se serait pour l’heure installé chez un proche, chez un oncle à en croire la presse sud-africaine. « Je voudrais qu'Oscar puisse se ressaisir, et avoir un jour normal » a déclaré sur les ondes de Radio 702 Arnold Pistorius, porte-parole de la famille. L’athlète devait également voir son entraineur qui souhaitait le voir reprendre l’entrainement dès ce lundi.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité