Alors que le constructeur automobile se retrouve au cœur d’un vaste scandale de tricherie aux contrôles antipollution, son ex-PDG qui vient tout juste de démissionner pourrait partir avec une pension d’au moins 28 millions d’euros.

Le scandale Volkswagen n’en finit pas. Après que Martin Winterkorn a annoncé qu’il renonçait à ses fonctions de PDG de la marque, on apprend désormais qu’il pourrait partir avec un véritable pactole de départ. En effet, l’agence d’information financière Bloomberg a estimé à au moins 28,56 millions d’euros les droits de pensions de l’ancien dirigeant. Pour arriver à cette (très) coquette somme, l’Agence a analysé les éléments comptables contenus dans le dernier rapport annuel du constructeur automobile ou elle a notamment découvert que Martin Winterkorn avait gagné près de 15,8 millions d’euros en 2014 et qu’après son départ, il pourrait bénéficier de droits de pension allant jusqu’à deux ans de rémunérations.

A lire aussi –Scandale Volkswagen : peut-on vérifier si son véhicule est concerné ?

Son bonus dépendra de son éventuelle responsabilitéMais le pactole de l’ex-PDG de Volkswagen pourrait être encore plus gros. A la somme de 28,56 millions d’euros, il faut en effet ajouter les bonus liés à ses performances aux commandes du groupe. Un montant qui dépendra fortement de l’éventuelle responsabilité de Martin Winterkorn dans le vaste scandale qui éclabousse actuellement le constructeur automobile. La nouvelle direction du groupe devra en décider vendredi lors du prochain conseil de surveillance.

Publicité
"On a totalement merdé", a déclaré Martin Winterkorn tout de go, mardi lors d’un point presse, avant d’assurer qu’il n’était coupable d’ "aucun manquement". Une version confirmée par le président du conseil de surveillance de Volkswagen, Berthold Huber : "M. Winterkorn n’avait aucune connaissance des manipulations sur les gaz d’échappement" des moteurs diesel du groupe, a-t-il affirmé. Et celui-ci de souligner que c’est donc "dans l’intérêt de l’entreprise" de lui permettre "un nouveau départ".

En vidéo sur le même thème – Scandale chez Volkswagen : le constructeur bientôt sur la paille ?