C’est une histoire sordide que connaît la Russie. Une vieille dame de 68 ans aurait tué son aide-soignante et aurait mangé ses organes. Mais ce ne serait pas la seule victime…

Tamara Samsonova a été arrêtée fin juillet par la police de Saint-Pétersbourg (Russie) pour le meurtre de Valentina Ulanova, son aide-soignante. C’est après avoir découvert un corps démembré sans la tête d’une septuagénaire près d’un étang que les policiers ont fait le lien avec la "mamie tueuse". Ils la soupçonnent d’avoir gavé de somnifères sa victime et de l’avoir démembré dans sa salle de bain. Tamara Samsova aurait expliqué à la police que le meurtre serait survenu après une dispute concernant des tasses sales. Lors d’une perquisition chez la vieille dame, les enquêteurs ont découvert à côté de livre de sorcellerie son journal intime dans lequel elle avoue une dizaine de meurtre.

"J'ai tué mon locataire Volodya, je l'ai coupé en morceaux avec un couteau dans la salle de bains, mis le corps démembré dans des sacs en plastique que j'ai jetés dans différents endroits du district de Frunzensky", peut-on trouver dans son journal intime. Deux victimes ont pu être identifiées. Son mari a par ailleurs disparu en 2005.

"Baba Yaga"

Publicité
Les policiers la soupçonnent aussi d'avoir mangé les organes de ses vicitmes. Une vidéo publiée par le DailyMail la montre descendant des escaliers avec une cocotte minute dans les mains. La tête de l’aide-soignante serait à l’interieur selon la police. Selon le journal britannique qui a eu accès à son journal intime, la suspecte aurait une préférence pour les poumons.

"Je suis coupable, je mérite d'être punie", a-t-elle déclaré devant le juge avant d’envoyer un baiser vers les caméras des journalistes.

En Russie, elle est surnommée la "Baba Yaga" en référence à une sorcière slave qui mangeait ses enfants.

Vidéo sur le même thème : Mochi : le tueur en série qui terrifie le Japon 

 
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité